Chet Nuneta

MÉLODINOTE
Chet Nuneta Chet Nuneta précise ici les contours de son identité musicale, faite de croisements entre musiques traditionnelles et musiques actuelles, entre peuples lointains et personnalités intimes, avec comme fil conducteur le thème de la migration. Le désir d’évoquer la migration est le résultat d’un parcours qui a commencé dès le premier album : AILLEURS (2008) mettait en avant les traditions des « autres » dans le but d’en ressentir intimement leur proximité, et PANGEA (2011) évoquait un continent unique, utopique et sans frontière. Dans AGORA (nouvelle création 2015), Chet Nuneta chante la migration et ses multiples facettes. La scène devient une place publique où poésies, langages, rythmes et voix se mêlent à des parcours de vie évoquant ainsi l’idée d’un nécessaire et possible dialogue entre les peuples. Le sujet de la migration est abordé avec tout ce qu’il contient de nostalgique, de tragique parfois, de rêves et d’espoir souvent. Chet Nuneta questionne ici l’attachement à un territoire et sa culture, la liberté d’en partir, l’accueil et la curiosité de « l’autre ». Dans Agora, les fruits de ces rencontres humaines, musicales ou littéraires aboutissent à la création de chants en langue créole réunionnaise, kurde, japonaise, angolaise, xhosa, anglaise, berbère, napolitaine, albanaise, arabe, espagnole, bulgare … Chet Nuneta offre ici un spectacle engagé qui nous amène dans un ailleurs affranchi des barrières géographiques et intellectuelles. Dans ce projet le groupe poursuit son chemin musical en suivant un fil conducteur commun à toutes sociétés : LES MIGRATIONS. Ce besoin, pour la première fois, de prendre à bras le corps un propos au cœur même d’un projet artistique permet à Chet Nuneta d’incarner d’autant plus sa place dans les musiques du monde et d’en assumer pleinement une prise de parole singulière, ici et aujourd’hui, dans cette AGORA de rythmes et de chants polyphoniques .
Concerts à venir
Agora-Chet Nuneta

Agora

14/04/2017 World, Chants Polyphoniques

Voix : Fouad Achkir, Anne Roy, Lilia Ruocco, Beatriz Salmeron Martin Percussions : Fouad Achkir – Michaël Fernandez « Je m’en vais mère, si je ne reviens pas, mon âme sera parole pour tous les poètes ». Avec son nouvel album « Agora », Chet Nuneta signe un répertoire baigné d’humanité. Toujours à la frontière entre musiques du monde et musiques actuelles et usant d’un métissage choisi, le groupe poursuit son chemin musical en suivant un fil conducteur commun à toutes sociétés et ce depuis toujours : les migrations. Chet Nuneta chante la migration. Poésie, idiomes, rythmes et voix portent le témoignage de parcours de vie, évoquant ainsi l’empathie et dialogue entre les peuples. Le sujet de la migration est abordé avec tout ce qu’il contient de nostalgique, de tragique parfois, de rêves et d’espoir souvent. Chet Nuneta questionne ici l’attachement à un territoire et sa culture, la liberté ou la contrainte d’en partir, l’accueil et la curiosité de « l’autre ». Les origines de ses membres, leurs rencontres humaines, musicales et littéraires, leurs réactions au monde et à l’actualité ont nourri la création de chants en créole réunionnais, kurde, japonais, portugais, xhosa, anglais, berbère, napolitain, arabe, espagnol, bulgare. AGORA, est une exploration musicale faite de chants inédits écris et composés par les membres du groupe ainsi que par Juliette Zolkau-Roussille (ex-Chet Nuneta). Le groupe a également collaboré avec Sibongile M’mambo (chanteuse et percussionniste xhosa) pour la réalisation d’un titre. Agora est un album engagé, poétique, intense et sensible où voix et percussions nous transportent sur un territoire affranchi des barrières géographiques et culturelles.

1 Sine Terra 4:21
2 Umi No Nami 3:04
3 Com Z'Animo 4:49
4 Guelta 3:44
5 Arom Daya 5:08
6 A Boca 4:37
7 Zaïa 4:36
8 Bird 5:14
9 Kat Goneno 3:13
10 Nana Lucía 7:52