The Callstore

TALITRES
The Callstore De ce trentenaire, The Callstore, installé à Londres depuis une quinzaine d’années, on sait beaucoup…et très peu. Repéré fin 2010, via la compilation Télescopage # 3 (compilations mises en ligne par le feu collectif PAN !) et le morceau ’Begging Oh My Darling’, on savait dès lors que nos oreilles n’allaient plus lâcher prise. Ce chant sombre et hypnotique, cette fragilité palpable, cette mélancolie magicienne, ces textes qui touchent le cœur, étaient pour nous. Si le musicien présente avant tout son premier album "Save No One" comme une forme de partage, plutôt qu’une décision consciente de sortir de l’anonymat, c’est qu’il considère, à juste titre, que la musique (généralement) parle d’elle-même, et le que le reste peut s’apparenter, souvent, à un jeu de lumières et de confettis, jeu auquel il ne sait pas encore s’il désire participer.
Save No One-The Callstore

Save No One

20/10/2014 Folk

De ce breton trentenaire installé à Londres depuis 15 ans, on sait beaucoup, et très peu. Depuis ‘Begging Oh My Darling’ - un morceau capiteux et hypnotique - on savait que nos oreilles n’allaient plus lâcher prise. Ce chant distant, cette fragilité palpable, cette mélancolie magicienne... Composé seul, enregistré et produit par Simon Bertrand lui-même (sections rythmiques programmées sur une Play Station), ce premier album est un condensé, un grand disque bancal et profond qui joue à l'équilibriste sur une corde fragile.

1 Intro 2:47
2 Lovers Lane 3:11
3 Come on Then 4:22
4 Thou Shall Be Broken 4:16
5 Each to Their Own 4:32
6 Sad Sometimes 5:25
7 The Departed 3:21
8 In Between Tricks the Magician Bows 5:47
9 Pointless Continue to Break 3:16
10 The Letting Go 4:28
11 Rich Man 4:01
12 Above and Beneath Your Feet 4:47