We Insist !

VICIOUS CIRCLE
We Insist ! We Insist! est né fin 1995 à Paris, réunissant des musiciens aux styles et aspirations divers autour du trompettiste François Mellan. Le groupe reprenait alors les standards funk. Durant trois ans le septuor fera la tournée des bars parisiens et finira par se dissoudre, lesté de quelques cuivres, après deux enregistrements. A la fin de l'année 1998, le groupe continue de bosser pour sortir un premier 5 titres éponyme en 1999. A la fin de cette même année viendra le premier LP auto-produit I Witness!, anagramme du patronyme du groupe, donnant cette fois dans le noise-rock déconstruit. Le titre "La Valseuse" extrait de cet album sera d'ailleurs utilisé pour le générique de l'émission "Peinture Fraîche" sur France Culture. Le line-up se stabilisera quelques temps : Etienne Gaillochet (chant/batterie), Julien Divisia (guitare/chœurs), Eric Martin (guitare/chœurs), Julien Allanic (basse), François Wong (saxophones). Celui-ci sera enrichi d'un second saxophoniste (Cyrille Méchin), qui restera 8 ans au sein du groupe. We Insist! enchaîne alors les dates et sort Inner Pond (2001) et Crude (2004) sur le label Le Triton, produits par Martial De Roffignac. Crude donnera le ton des velléités musicales du quintet, piochant un peu partout, dans le math-rock autant que dans le post-hardcore, ou le jazz, ou même la pop, s’efforçant de donner une cohérence à l'ensemble. En 2006, We Insist! bouffe le bitume en dehors des frontières (Hollande, Belgique, Suisse, Allemagne, etc), et c'est tout naturellement que Andreas Kohl, patron du label berlinois Exile On Mainstream, les signe en 2007. En découle le 4ème LP Oh! Things Are So Corruptible, dans une veine plus mélodique et délirante. Après ça le groupe va tourner avec 31Knots, Unsane, Dyse, Bulbul, ou encore The Ex et David Yow. En 2009 sort le disque The Babel Inside Was Terrible, toujours sur le même label, produit par Peter Deimel (The Kills, Deus, Chokebore...), plus sombre et plus oppressant. Lassés par le poids des années et les tournées, le saxophoniste Cyrille Méchin et le guitariste Julien Divisia quittent le groupe, à un an d'intervalle. We Insist! encaisse le coup et se remet au travail en 2010, cette fois-ci sur un projet tout à fait nouveau : un ciné-concert sur le film de Walter Ruttmann Berlin: Die Sinfonie der Großstadt, film documentaire muet de 1927 sur la république de Weimar. Le groupe repart donc en tournée défendre ce projet. En février 2014 sort le 6ème album, éponyme, sur le label bordelais Vicious Circle. Le trio y délivre des compositions plus noise-rock et dépouillées.
Wax And Wane-We Insist !

Wax And Wane

22/09/2017 Rock, Noise, Math-Rock

Dix concerts au Japon fin 2015 ont clôturé deux années de tournée effrénées, après la sortie du salué dernier album de We Insist! (We Insist!, 2014), le premier du groupe parisien à paraître sur Vicious Circle. À l’issu de cette phase, le bassiste Julien Allanic quitte le navire, en ami, pour se consacrer à d’autres plaisirs. Il est remplacé par un ancien We Insist!, Julien Divisia. Suivent 24 mois de composition et répétition pour aboutir à ce nouvel album, Wax and Wane, qui sera enregistré en live au Studio Kerwax (Bretagne), en février 2017. Frédéric Martin-Bouyer assure le mixage et le mastering au studio Nibiru à Mareil-Marly (78). Pour ses nouveaux titres, We Insist! a souhaité occuper sa musique par davantage de mélodies, de voix, de chœurs. Que les amateurs de structures complexes, de rythmiques impaires ou des assauts guitaristiques d’Eric Martin ne s’inquiètent pas, ces éléments sont toujours bien présents. Ils sont même légion mais leur virtuosité s’exerce en second plan, au service de chansons rendues plus accessibles à tous. Dans le même esprit, de nouveaux sons et instruments irriguent l’album : synthés, mandoline, mellotron, cordes, cuivres, etc. Wax and Wane : un titre qui fait référence aux cycles de la lune et des marées mais aussi un terme qui renvoie à la grandeur et la décadence, notion on ne peut plus contemporaine. Le groupe, en se gardant bien d'être donneur de leçon, porte un regard critique sur son époque. Le précédent album dansait de guingois sur les cendres de l'empire occidental, celui-ci tangue sous les assauts de la perte de contact physique entre les individus, la dérive des valeurs et le besoin de se retrouver soi-même et ensemble. Comme pour chacune de ses parutions, We Insist! se renouvelle, étonne et impressionne, porté notamment par son incroyable chanteur/batteur (avez-vous déjà essayé ?) Etienne Gaillochet. Wax and Wane, super-production inclassable, continue le parcours sans faute de ce groupe devenu référence dans la vaste famille de l’alternative rock. Pour les amateurs de choses ordonnées et les puristes férus de références, on citera l'influence notoire des groupes du label de Washington DC, Dischord Records, de Fugazi à nos jours ; quelques amis de longue date comme BulBul, Dÿse et 31Knots. Mais aussi Primus, NoMeansNo, Talking Heads ou TV on the Radio.

1 Digital Fingers Glory 3:31
2 Charley Runs Amok 3:34
3 Crack the Code 4:26
We Insist-We Insist !

We Insist

17/02/2014 Rock, Punk

Après plus de 15 ans d’insistance et une présence durable sur la scène underground et les milieux alternatifs européens, We Insist! continue sa route avec la sortie d’un impressionnant sixième album ! Voyage au coeur du rock, dans ce qu il a de plus spontané et authentique, artistique et colérique, révolté et entier.

1 While the West is Falling 4:06
2 Folding Iron 3:24
3 First Draft 4:14
4 My Friend's Lonely Mate 5:35
5 Elijah's Spell 4:42
6 Black Post White Ghost 3:46
7 Four Nights in August 2:19
8 Grinding Down the Pole 3:37
9 The White Fleet 4:45
10 Another Era 5:26