Will Stratton

TALITRES
Will Stratton Originaire de Californie (le Comté de Yolo, proche de Sacramento), résidant depuis quelques années à Brooklyn, Will Stratton musicien américain d’obédience classique, a tout de l’artiste prodige : à peine un quart de siècle et déjà 4 albums à son actif (le premier dès l’âge de 17 ans accueillait Sufjan Stevens), un maxi, ainsi que deux opus où il revisitait les œuvres instrumentales du compositeur new-yorkais Morton Feldman et les pièces minimalistes de David Lang.
Gray Lodge Wisdom-Will Stratton

Gray Lodge Wisdom

28/04/2014 Folk, Indie Folk

A 25 ans Will Stratton a déjà beaucoup vécu. En 2012 alors qu’il s’apprête à tourner en Europe pour défendre son envoûtant "Post Empire" on lui diagnostique un cancer de stade III. De longs mois durant il subira diverses séquences de chimiothérapie, opérations chirurgicales et autres traitements. Will tient cependant à éviter tout malentendu : "Gray Lodge Wisdom" n’est en rien un album qui symbolise, ou qui est censé refléter, sa lutte contre la maladie. Si cet opus a pu d’une façon ou d’une autre être influencé par l’état du musicien, c’est plus lors du processus de réalisation de celui-ci alors que Will Stratton était en convalescence entre New York et Washington. De ces compositions se dégage une lumière nouvelle. « C’est très certainement l’album le plus joyeux et le plus positif que j’ai pu réaliser à ce jour, celui-ci est imprégné par la chance que j’ai d’avoir réussi à vaincre la maladie, le sentiment d’être un miraculé. » C’est de ce sceau qu’est marqué « Gray Lodge Wisdom ». De cette poésie délicate, de cette voix douce et de ces arpèges envoûtants se dégage une indéniable sérénité. Will Stratton a failli tout perdre. Il nous offre ici beaucoup.

1 Gray Lodge Wisdom 4:09
2 Dreams of Big Sur 3:14
3 Wild Rose 3:12
4 Yeah, I'll Requite Your Love 4:22
5 Long Live the Hudson River 2:38
6 Do You Love Where You Live 3:32
7 The Arrow Darkens 3:28
8 Fate Song 6:42